On savait qu’il y avait du pétrole au large des côtes du Sénégal. on le recherchait depuis le début des années 1950, désormais, on le trouve, et en quantité.

Exploration et production

  • 10 blocs d’exploration sur 18 attribués à des compagnies étrangères par CRPP (contrat de recherche et de partage).
  • 705 millions de m3 de réserves probables.
  • 357 millions de m3 de réserves de gaz prouvées.
  • 120 000 Nm3 de production journalière de gaz.
  • Objectif 2018 : intensification des activités d’exploration et de production pétrolière.

Pas moins de onze compagnies sont lancées dans les explorations et les grandes découvertes s’affichent. À la mi-mai 2015, la société de développement britannique Cairn Energy annonçait avoir découvert : « un bassin de classe mondiale avec un potentiel de plus d’un milliard de barils/jour » sur lesquels les travaux de forage démarraient.

Quelque temps plus tôt, l’entreprise pétrolière avait annoncé, en relation avec la société sénégalaise Pétrosen, la découverte d’un important gisement de pétrole au large du pays, sur le bloc dit de Sangomar Profond. À l’époque, les capacités étaient estimées à entre 250 millions et 2,5 milliards de réserves de baril. Les perspectives sont rassurantes, attrayantes pour les investisseurs de toute la filière, pétrolière et parapétrolière, prometteuses pour l’économie du pays, tant en termes d’emplois que de recettes.

Raffinage

  • 1 200 000 tonnes/an de capacité de traitement brut de la SAR quand la demande nationale est de 1 800 000 tonnes/an (contrainte structurelle et vétusté des installations).
  • Objectif 2018 : maintien de l’activité industrielle de la SAR dans le moyen terme.

La découverte d’une source importante de pétrole et de gaz au large des côtes du Sénégal profitera aux entreprises en créant une sécurité énergétique nationale à long terme et des revenus d’exportation potentiels.

Le Sénégal longtemps considéré comme une région sous-explorée, suscite un intérêt croissant pour l’industrie pétrolière mondiale. Plusieurs autres entreprises continuent d’explorer les côtes du Sénégal.

Dernièrement, Kosmos Energy a annoncé avoir fait une très importante découverte de gaz, au nord du pays, à l’aplomb de frontière avec la Mauritanie.