L’Afrique est plus visible qu’elle ne l’a été depuis longtemps sur le radar des investisseurs. Comment se démarquer pour qu’ils choisissent le Sénégal ?

Mountaga Sy – La meilleure recette est de les aider, c’est la raison d’être de l’APIX, créée pour accompagner les entrepreneurs à toutes les étapes de leur investissement, de la création d’une société à, si besoin, sa fermeture. Nous avons, pour ce faire, balisé un itinéraire que nous sommes parvenus à simplifier et à sécuriser au maximum. Les résultats sont là, pour sa 13e édition, le classement Doing Business de la Banque Mondiale a placé le Sénégal, pour la deuxième année consécutive, dans le Top 10 des pays réformateurs au monde. Cette excellente performance du Sénégal est à mettre au crédit des réformes engagées par notre pays, la Banque Mondiale en ayant validé au moins une dans quatre des domaines d’évaluation de Doing Business. Elle souligne que notre pays figure désormais parmi les 10 premiers pays au monde pour l’amélioration de sa réglementation des affaires. Dans bon nombre de domaines, le Sénégal est en avance sur ses concurrents, allant jusqu’à rivaliser avec les pays de l’OCDE.

Dans quels domaines le Sénégal, est-il le mieux placé ?

M.S. – Les quatre domaines d’évaluation de Doing Business où la Banque Mondiale a salué les progrès du Sénégal sont notamment la suppression du capital minimum pour la création d’entreprise pour les SARL; la mise en place du guichet unique pour le raccordement à l’électricité des PME avec, la baisse de moitié de l’avance de consommation ainsi que la réduction du temps de délivrance des autorisations de traversée de chaussée ; la baisse du taux des droits d’enregistrement de transfert de propriété de 10 à 5 % et l’adoption du décret sur la médiation et la conciliation pour la promotion des organes et instruments de jugements alternatifs dans le cadre de l’exécution des contrats.

L’efficacité des services mutualisés de la société Apix S.A. a permis de lever quelques obstacles majeurs à l’installation d’entreprise. Ainsi son guichet unique, certifié ISO 9001-2008 a considérablement raccourci les délais de création de société, qui sont passés de 58 jours à 48 heures. Autant d’éléments qui font de l’agence de promotion des investissements, une référence mondiale régulièrement citée.

Atout important pour les investisseurs, la main-d’oeuvre locale, bien formée, éduquée, peu onéreuse et motivée, autant de précieuses ressources humaines aisément adaptable aux besoins de l’entreprise. Reste le problème de l’énergie. La politique du Mix énergétique, dans laquelle le gouvernement s’est résolument engagé, fait une large place au renouvelable, qui assurera une part croissante à l’électricité dont notre économie a besoin au meilleur prix.

Autre élément clé de l’environnement des affaires, les conditions dans lesquelles s’effectuent les échanges transfrontaliers. La dématérialisation réussie des processus douaniers, qui constitue la plus grande avancée administrative du XXIe siècle, a considérablement réduit, facilité et sécurisé ces échanges.

Les difficultés d’accès au foncier ont longtemps fait figure de faiblesse, où en sommes-nous aujourd’hui ?

M.S. – Des actions concrètes ont été lancées, tel un processus de codification des terres qui prépare le terrain juridique pour des solutions de type leasing. À Dakar, un guichet unique du foncier a été mis en place afin de faciliter l’obtention de permis de construire au niveau de la presqu’île du Cap Vert. Un système de codification sera bientôt effectif pour permettre une identification des terres à usage agricole. Mais l’un des défis majeurs de l’environnement des affaires au Sénégal reste le financement.

On parle souvent, à propos de pays africains, de corruption. Où en est le Sénégal dans ce domaine ?

M.S. – C’est un fait, rien de tel pour décourager les investisseurs qu’une bureaucratie corrompue, des procédures de passation de marchés douteuses, une concurrence déloyale et, surtout, une instabilité juridique et judiciaire permanente. Aussi le président Macky Sall, bien décidé à éradiquer ce problème tient-il régulièrement à rappeler qu’il a placé son mandat présidentiel sous le signe de la lutte contre la corruption et qu’il ne cesse de le prouver par sa détermination à ce sujet. Avec la création de l’ARMP (autorité de régulation des marchés publics), de la juridiction spéciale que constitue la Cour de répression de l’enrichissement illicite, celle de l’Office national de lutte contre la corruption, le Sénégal met en place une redoutable batterie de pare-feu pour juguler le phénomène.



L’APIX, un coaching sur mesure

  • Maîtrise du cadre fiscal, législatif et réglementaire. Les experts APIX identifient les obligations fiscales, légales et réglementaires liées à tout projet d’investissement.

  • La documentation adéquate en 48h chrono. Un service dédié à la documentation des investisseurs est accessible par mail, téléphone ou directement à l’APIX sans rendez-vous. Au plus tard 48 heures après la demande, l’investisseur reçoit les informations à caractère économique, financier, technique et commercial souhaitées.

  • L’information sur les meilleures opportunités d’affaires. Au quotidien, des chefs de marchés sectoriels, assistés par des experts, conduisent des études stratégiques et complètes sur les filières porteuses. L’APIX délivre ainsi des informations détaillées et des analyses approfondies favorisant la décision d’investissement.

  • Le suivi personnalisé de vos projets. L’APIX facilite la recherche de locaux et de terrains, appuie les démarches administratives liées à l’investissement. Elle peut aussi mettre en relation avec le secteur privé local pertinent. La recherche de solutions aux difficultés et besoins se poursuit tout au long de l’investissement.

  • Assistance dans la construction d’ouvrages et d’infrastructures. Un expert en génie civil fournit assistance et conseil sur tous les aspects liés à la construction et à la réalisation d’infrastructures et d’ouvrages dans le cadre de l’investissement. Il instruit également les listes de matériels comprenant les matériaux de construction pour la demande d’exonération douanière.

  • Des services décentralisés. L’APIX dispose de bureaux régionaux dans les grandes régions du Sénégal.